Anjou Eco

L'anglais, utile et ludique
 
Anjou Eco - SpeakyPlanet

Apprendre l'anglais, c'est facile avec SpeakyPlanet.fr, un site web dédié aux jeunes qui veulent progresser en langue étrangère. Telle est l'initiative lancée fin 2011 par les co-fondateurs angevins, Franck Fievet et Estelle Jollivet, qui ont créé ce site, pédagogique et ludique, avec plus de 60 jeux pour apprendre l'anglais en s'amusant.

 

Il est reconnu qu'une langue étrangère apprise avant l'âge de 10 ans se mémorise plus facilement d'autant plus quand elle est enseignée sous forme de jeu. Convaincu de ce postulat, Franck Fievet a voulu mettre à profit les facultés de nos chères têtes blondes pour augmenter leur capacité en langues étrangères. Scénariste, professionnel du web, producteur et réalisateur de films, il constate qu'il n'existe pas vraiment de sites ludiques adéquats pour eux. Par ailleurs, Estelle Jollivet, webdesigner, vidéaste indépendante et infographiste, se spécialise dans la réalisation de sites pour compagnies théâtrales ainsi que de courts métrages documentaires et tous supports de communication. Grâce à une rencontre opportune, ils décident d'associer leurs compétences pour bâtir SpeakyPlanet.fr.

 

How ? 
« La première version du site est parue en décembre 2011. Nous avons planché sur le projet pendant un an avant cette première étape. » se souvient Franck Fievet. La préparation en amont a été colossale : élaboration de maquettes de jeux et tests auprès d'enfants, étude de marché auprès des parents concernés, écriture de scénarios, illustration, traduction et développement des 15 premiers jeux,... « Nous nous sommes lancés dans cette aventure sans évaluer vraiment la masse de travail que cela pouvait représenter en coulisse. » avoue Estelle Jollivet. En tant que chef de projet, elle invente et écrit chaque jeu en binôme avec l'un des membres de l'équipe, puis orchestre sa réalisation (250 à 300 h de travail toutes tâches confondues). Tous les jeux respectent un objectif pédagogique et sont adaptés aux programmes de primaire et collège. « Validés par un comité pédagogique d'enseignants anglais, ils sont ensuite testés auprès d'un panel d'enfants avant leur mise en ligne. Côté sécurité, avec l'obtention des labels européens de sites sécurisés pour enfants, Potati et Kidsafe, nous sommes attentifs à ce qu'aucune fenêtre publicitaire ne vienne les distraire. Nous avons établi des partenariats avec le CNED et la RTBF (chaîne publique belge). Nous sommes très attentifs aux valeurs véhiculées sur SpeakyPlanet : mixité culturelle, égalité garçons/filles, respect du rythme de l'enfant, communication non violente... »


What about ? 
La cible concernée ? Les 7-13 ans. « Nous mettons à leur disposition différents jeux, proposés en trois versions, suivant leur niveau de connaissance : débutant (mots isolés), moyen (phrases courtes) ou avancé (langage parlé), répartis en plusieurs catégories (action, quiz, réflexe, ...) et plusieurs thèmes au choix (famille, maison, animaux, corps humain, sport...). » précise Franck Fievet. Au rythme de trois nouveaux jeux par mois, le site en proposera plus de quatre-vingts d'ici la fin de l'année. « Nous faisons appel à des artistes indépendants pour les illustrations et à des comédiens anglais pour les voix. Plusieurs timbres sont proposés : articulé pour les débutants, débit naturel pour les confirmés, et adaptés en fonction de la nature du jeu (voix délirante, douce ...). » « Nous proposons également un dictionnaire interactif de 1 650 mots, un carnet de médailles à collectionner, un classement des joueurs et un suivi des progrès pour chaque enfant. » précise Franck Fievet. « Et pour donner envie aux enfants de jouer régulièrement à SpeakyPlanet, chaque mercredi et week-end, des défis sont programmés avec des cadeaux pour les gagnants » révèle Estelle Jollivet.


And what else ? 
Le site s'adresse également aux pays et régions francophones (Suisse, Québec, etc.) ainsi qu'aux DOM-TOM. Au rythme de 30 nouveaux abonnés payants par jour, le site totalise déjà plus de 4 600 abonnés (dont une centaine d'écoles) « avec un record d'inscrits en mai, grâce sans doute à une météo pluvieuse. Notre objectif serait d'atteindre les 8 000 abonnés d'ici la fin de l'année pour que le site soit rentable. » Et dans un avenir proche, étendre le site à d'autres langues étrangères, why not...

 
Lien de l'article
Autres articles :