Mot clé : anglais en primaire

SpeakyPlanet en classe : un enseignant nous en parle !

Bruno, enseignant pour le CE1, a choisi la méthode SpeakyPlanet pour apprendre l’anglais à ses élèves. Il se prête aujourd’hui au jeu de l’interview, et nous parle de son expérience SpeakyPlanet en classe…
 
Interview Bruno
 
Pourquoi avoir choisi la méthode d¹apprentissage de l¹anglais ludique SpeakyPlanet ?
A ma connaissance, ce concept de site basé sur l’acquisition du vocabulaire par l’écoute est unique. De plus, l’aspect ludique est aussi attractif pour cette tranche d’âge.
 
Comment se déroule une séance d¹anglais, à quelle fréquence, sur quelle durée ?
Chaque jour, nous utilisons SpeakyPlanet dans une classe de CE1 : généralement en fin de matinée, pour une séance de 15 minutes. Selon le thème retenu, nous choisissons un jeu. Nous jouons à ce même jeu sur un cycle de 4 à 5 séances. Un élève est joueur sur l’ordi de la classe, sur le compte SpeakyPlanet de la classe. Le jeu est vidéo-projeté et le son est diffusé dans toute la classe. Le reste des enfants suit sur l’écran et répète à voix haute le vocabulaire. En quelques séances, il s’agit d’une imprégnation d’une quinzaine de mots.
 
Comment évaluez-vous les enfants ?
A chaque fin de cycle, je mets en place des petites évaluations qui donnent d’assez bons résultats, avec un système simple de % de réussite.
Les enfants n’ont que le son SpeakyPlanet. J’utilise le dico pour qu’ils écoutent les mots que j’ai retenus. Ils ont une fiche sur laquelle ils doivent indiquer le n° que j’ai attribué au mot entendu. Je leur demande de compléter par l’écriture du mot, mais cette partie n’a pas d’incidence sur le résultat de l’évaluation (choix personnel d’axer sur l’écoute. Pour certains, le passage à l’écrit est une difficulté supplémentaire qui n’est pas liée à l’apprentissage de l’anglais). J’ai essayé de les tester sur un plus grand nombre de mots (plusieurs jeux sur les pièces de la maison) mais la difficulté était trop importante et les résultats relativement faibles (confusions).
 
Résultats d’une évaluation sur les pays européens : moyenne de la classe de 20 élèves : 78% / 100% : 3 élèves / + de 80% : 7 élèves / de 50% à 79% : 7 élèves / – de 50% : 3 élèves (qui sont des enfants en difficulté d’apprentissage).
 
Quel conseil donneriez-vous à un enseignant qui souhaiterait utiliser SpeakyPlanet avec sa classe ?
Cela nécessite un vidéo projecteur fixe en classe (vidéo et son). S’ils possèdent cet équipement, il ne faut pas hésiter, c’est un temps que les enfants apprécient.
Un temps collectif “calme” qui peut être utilisé comme une “rupture” entre 2 activités ou placé à un moment où habituellement l’attention des enfants est plus difficile à capter ( fin de matinée, fin d’après-midi). Il ne faut pas culpabiliser de l’aspect ludique de Speaky. Je n’ai pas assez de recul, mais je pense que c’est un outil qui, si on l’utilise régulièrement, constitue un bain de langage efficace: par répétition l’enfant apprend des mots et de plus devient réceptif aux sonorités des locuteurs anglais.
 
acces-enseignant-bouton
 
Nous remercions Bruno pour avoir répondu à toutes nos questions !
 
Vous aussi vous êtes enseignant et utilisez SpeakyPlanet ? N’hésitez pas à nous faire partager votre expérience !

 
EN SAVOIR PLUS SUR SPEAKYPLANET


Découvrir SpeakyPlanet



Zoom sur l’anglais dans les programmes scolaires

SpeakyPlanet crée des jeux pour apprendre l’anglais aux enfants de 7 à 13 ans, du CP à la 5ème.
L’ensemble de nos contenus linguistiques sont conformes aux programmes de l’Education Nationale et aux directives européennes. Mais à quoi correspondent vraiment ces dits programmes ? Pas toujours facile quand on est parent de savoir ce que nos enfants font vraiment à l’école, et ce qu’on attend d’eux. Allez, on va essayer de vous éclairer.

 

Do you? Yes!

 
 

Apprendre l’anglais en primaire

Pour établir au mieux les bases d’une langue étrangère, on privilégie dans un premier temps la communication orale. Dès le plus jeune âge, les élèves doivent s’habituer à entendre des sons, des rythmes et des accents nouveaux et variés. C’est le préambule nécessaire avant de s’attaquer à l’écrit. C’est pourquoi en primaire, c’est l’oral qui prime !
 
L’anglais au cycle 2 : du CP au CE1
Au cycle 2, on se concentre sur le vocabulaire de la vie de tous les jours : se présenter, exprimer les sentiments et sensations, parler de ses goûts, les formules de politesse…
Et en parallèle, on aborde les aspects culturels pour plonger réellement les enfants dans la langue anglaise, on leur donne des repères sur les modes de vie et la civilisation.
L’évaluation porte exclusivement sur les capacités orales de l’élève !
 
L’anglais au cycle 3 : du CE2 au CM2
L’objectif du cycle 3 : enrichir davantage le vocabulaire, et progresser dans la maîtrise des sons. Bref, la priorité reste les activités orales de compréhension et d’expression.
On retrouve les mêmes thèmes d’apprentissage qu’en cycle 2, mais de façon plus approfondie.
 
 

Apprendre l’anglais au collège

Pour les élèves de la 6ème à la 5ème, l’accent est mis sur la communication et la maîtrise de la langue orale, même si de l’écrit s’y glisse tout de même un peu ! Les thèmes abordés sont : les instructions et consignes, les expressions quotidiennes, la présentation, les indications chiffrées et les récits.
Et on associe à chacun de ces thèmes des formulations et des compétences culturelles, grammaticales et phonologiques.
 
SpeakyPlanet rejoint parfaitement ce programme scolaire en abordant les thèmes qui y sont présents, et surtout, en privilégiant l’immersion dans la langue anglaise. En effet, pas d’écrit sur SpeakyPlanet, mais uniquement de l’activité orale : écoute, compréhension, expression. Et un accent 100% anglophone !
 
Voilà, vous êtes maintenant incollables sur les programmes scolaires en anglais !

 
EN SAVOIR PLUS SUR SPEAKYPLANET


Découvrir SpeakyPlanet



© 2016 Le blog de SpeakyPlanet

Thème réalisé par Anders NorenHaut ↑